leur environnement

Leur environnement

 

Leur ferme compte des terrains très séchant vallonnés qui ont peu de terre au sens où l'on y trouve très vite des cailloux et ils ne sont donc pas mécanisables (pas de labour).

La terre de leur ferme n’est pas sablonneuse du tout. Cette terre est très lourde en hiver et  très fine en été. C'est pour cette raison que tout marche beaucoup mieux l'été. Avec cette terre, ils savent que  le printemps est au mois de mai et non au mois de mars comme dans la région nantaise. Ils sont donc  décalés : cette terre leur permet de voir la végétation pousser jusqu'au mois de novembre car la terre conserve une réserve de chaleur et met ainsi plus de temps à se refroidir.

Sur ces terres, poussent essentiellement des chênes et des merisiers (cerisiers sauvages).

Puisqu’il existe un droit de préemption de la commune sur une partie de ses terres, Pascal et Claudine les  maintiennent en prairie ou culture d’orge.

Cela fait donc 25 ha qui ont pour unique vocation de faire de l'herbe.

Pascal a replanté toutes les haies autour de sa ferme et il espère bien que dans dix ans elles auront retrouvé leur allure d'antan.

Comments